HiStOiReS InDiEnNeS
VOYAGE REEL et IMAGINAIRE en INDE du N.O. (été 2006) : UTTARANCHAL (UTTARAKHAND), PUNJAB, HIMACHAL PRADESH. "Voyager, c'est bien utile, ça fait travailler l'imagination". (L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit).

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Rubriques

A1. PREAMBULE
A2. Les trois ITINERAIRES
B1. VIVE le FOOT !
B2. En ATTENDANT la MOUSSON
C. De la YAMUNA au GANGE
D1. MONTEE aux TEMPLES de RISHIKESH
D2. RISHIKESH, INCREDIBLE YOGA
D3. RISHIKESH ou le SERPENT de LAXMAN JHULA
E1. YAMUNOTRI, PELERINS du GUJARAT
E2. SOURCES d EAUX CHAUDES
E3. CHAR DHAM
E4. CRAZY DRIVER
E5. A la SOURCE du GANGE, GAUMUKH
F. APOLOGIE du TRAIN
G1. DECLARATION d AMOUR
G2. Aux HIMALAYENS
G3. L ALTITUDE chez les SINGES
H1. La VALLEE des FLEURS
H2. Au LAC SACRE du HEM KUND, 4329 m
I1. CHANDIGARH : le ROCK GARDEN, de NEK CHAND
I2. CHANDIGARH : ENTRETIEN avec NEK CHAND
I3. CHANDIGARH : la MAIN OUVERTE, de LE CORBUSIER
I4. NUIT de FEU
I5. CHANDIGARH : PARC, JARDINS, FLEURS
J. ENIGME au TEMPLE D'OR d'AMRITSAR
K. ANIMALERIES
L1. SIGNES D'INDIANITE
L2. POEME du TEMPS QUALIFIE
M1. VIVE le TIBET LIBRE !
M2. DHARAMSALA ou la ROUE du TEMPS
N. La MOUSSON, ca MOUILLE
O. SHRAVANABELAGOLA, L ART des JAINAS (I)
P. De passage a DELHI
Q1. A PARIS, je CAMPE
Q2. FAIRE PART de NAISSANCE ELECTRONIQUE
R. FETE de GANESH a PARIS
S1. L INDE a PARIS (sept. 2006)
S2. L INDE a PARIS (Oct. 2006).

Menu

http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://route-des-indes.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com


DE LA YAMUNA AU GANGE (5 juillet 2006).

 

 

 

 

 

De  la  YAMUNA  au  GANGE

 

 

 

 

 

 

 

 

En soirée, il s'installe

à l'hôtel Ashok d'Haridwar

(coupure d'eau jusqu'à 23h30...

spleen du voyageur)

quand les pèlerins remplissent une gourde

dans les eaux sacrées du Gange

 

 

 

 

     La Yamuna traverse Delhi

Mathura aux trois mille monastères bouddhiques

     où est né Khrishna

 

 

 

 

     Marcher des heures sous la pluie

     et chanter :

     - La mer n'existe pas

     - Des chansons de marins

     - Des paroles échevelées sur des airs d'enfance

     - Tiens ! Tiens ! Voilà la mousson !

 

 

 

 

     Si l'eau n'existait pas

     la terre serait un désert

     la vie resterait virtuelle

     le fantasme d'un démiurge raté

     trop dépressif pour créer

 

 

 

 

     La Descente du Gange :

     Shiva l'accoucheur fait passer Ganga

     à travers le labyrinthe de ses cheveux

     car la perte des Eaux divines

     risquerait de détruire la terre

 

 

 

 

     L'eau éteint le feu

     l'eau inonde champs, maisons, villes...

     L'eau finira par se retirer

     mais comme l'inondation se répète

     elle se fait rituel, devient Déluge

 

 

 

 

     Bains dans le Gange :

     pour éviter d'être emportés par le courant

     les pèlerins se tiennent à des chaînes

     fixées sur les marches

     comme à autant de boucles

     de la chevelure de Shiva

 

 

 

 

     La soif est un amour de l'eau inaltérable

     dans l'au-delà, les ancêtres réclament à boire

     nous buvons aussi en leur honneur

 

 

 

 

     Il n'a pas vu l'empreinte

     du pied de Vishnou sur une pierre

     la brume n'a cessé d'envelopper Haridwar

     brume, pluie, empreintes aquatiques

     qui ne laissent aucune trace

 

Lionel Bonhouvrier.

 

 

 


Publié à 14:07, le 5/07/2006 dans C. De la YAMUNA au GANGE