HiStOiReS InDiEnNeS
VOYAGE REEL et IMAGINAIRE en INDE du N.O. (été 2006) : UTTARANCHAL (UTTARAKHAND), PUNJAB, HIMACHAL PRADESH. "Voyager, c'est bien utile, ça fait travailler l'imagination". (L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit).

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Rubriques

A1. PREAMBULE
A2. Les trois ITINERAIRES
B1. VIVE le FOOT !
B2. En ATTENDANT la MOUSSON
C. De la YAMUNA au GANGE
D1. MONTEE aux TEMPLES de RISHIKESH
D2. RISHIKESH, INCREDIBLE YOGA
D3. RISHIKESH ou le SERPENT de LAXMAN JHULA
E1. YAMUNOTRI, PELERINS du GUJARAT
E2. SOURCES d EAUX CHAUDES
E3. CHAR DHAM
E4. CRAZY DRIVER
E5. A la SOURCE du GANGE, GAUMUKH
F. APOLOGIE du TRAIN
G1. DECLARATION d AMOUR
G2. Aux HIMALAYENS
G3. L ALTITUDE chez les SINGES
H1. La VALLEE des FLEURS
H2. Au LAC SACRE du HEM KUND, 4329 m
I1. CHANDIGARH : le ROCK GARDEN, de NEK CHAND
I2. CHANDIGARH : ENTRETIEN avec NEK CHAND
I3. CHANDIGARH : la MAIN OUVERTE, de LE CORBUSIER
I4. NUIT de FEU
I5. CHANDIGARH : PARC, JARDINS, FLEURS
J. ENIGME au TEMPLE D'OR d'AMRITSAR
K. ANIMALERIES
L1. SIGNES D'INDIANITE
L2. POEME du TEMPS QUALIFIE
M1. VIVE le TIBET LIBRE !
M2. DHARAMSALA ou la ROUE du TEMPS
N. La MOUSSON, ca MOUILLE
O. SHRAVANABELAGOLA, L ART des JAINAS (I)
P. De passage a DELHI
Q1. A PARIS, je CAMPE
Q2. FAIRE PART de NAISSANCE ELECTRONIQUE
R. FETE de GANESH a PARIS
S1. L INDE a PARIS (sept. 2006)
S2. L INDE a PARIS (Oct. 2006).

Menu

http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://route-des-indes.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com


SOURCES D`EAUX CHAUDES (Juillet 2006).

 

 

 

 

 

 

SOURCES  D ' EAUX  CHAUDES

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cours du Char Dham, à part les objets habituels, deux accessoires sont indispensables : un maillot de bain et une serviette.

 

 

 

La source spirituelle de la Yamuna est fixée à Yamunotri (3185 m), mais sa source réelle est un glacier culminant à 4221 m.

D'Hanuman Chatti, où j'ai loué une chambre, on peut monter à 6h du matin dans des jeeps collectives jusqu'à Janki Chatti (2650 m).

De là, certains grimpent sur des poneys ou des mules. Mais la randonnée à pied jusqu'à Yamunotri, très agréable, ne prend que deux heures.

 

 

 

A Yamunotri, les temples de Rama et d'Hanuman ne méritent qu'un coup d`oeil. En revanche, des bassins sont alimentés par une source d'eau chaude. S'y enfoncer progressivement, quel régal ! A 9h30 du matin, l'air est encore frais, c'était la fête ! Après la matinée de marche, dans ce cadre de haute montagne, je me découvre poisson... Ensuite, le plus difficile est de se décider d'en sortir.

Des Indiens m'entourent et nous bavardons tranquillement. Rien que des hommes, rassurez-vous !

Un autre bassin est réservé aux femmes et aux enfants.

 

 

 

A Gangotri, je n'ai pas vu de bassin d'eau chaude, et c'est dommage, car cela m'aurait délassé des deux jours de trek jusqu'à Gaumukh.

Mais j'ai renouvelé cette expérience à Gaurikund, après le trek de 28 km pour Kedarnath. Ce soir là, le bassin est presque vide. Une fontaine l'alimente et chacun s'accroupit à tour de rôle pour une douche chaude bienfaisante. Il y a la queue, on ne peut y rester que quelques secondes (mais rien n'empêche de passer sous la douche plusieurs fois).

Quand on marche dans le bassin, une eau vous ébouillante parfois les pieds. Elle arrive par d'autres voies et je comprends alors pourquoi certains poussent des cris lorsqu'elle leur lèche un pied ou les fesses.

 

 

 

A Badrinath, entre le temple et le fleuve, un véritable complexe aquatique permet de se baigner dans de l'eau chaude. Cette fois, j'avais oublié mes accessoires. Mais la promenade à Badrinath ne demande aucun effort et j'avais hâte d'aller à Mana.

Sur les bas côtés des bassins, les uns se savonnent, se font un shampoing. D'autres lavent du linge. C'est tout de même plus facile à l'eau chaude...

 

Lionel Bonhouvrier.

 


Publié à 14:01, le 24/07/2006 dans E2. SOURCES d EAUX CHAUDES