HiStOiReS InDiEnNeS
VOYAGE REEL et IMAGINAIRE en INDE du N.O. (été 2006) : UTTARANCHAL (UTTARAKHAND), PUNJAB, HIMACHAL PRADESH. "Voyager, c'est bien utile, ça fait travailler l'imagination". (L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit).

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Album photos
Archives
Mes amis

Rubriques

A1. PREAMBULE
A2. Les trois ITINERAIRES
B1. VIVE le FOOT !
B2. En ATTENDANT la MOUSSON
C. De la YAMUNA au GANGE
D1. MONTEE aux TEMPLES de RISHIKESH
D2. RISHIKESH, INCREDIBLE YOGA
D3. RISHIKESH ou le SERPENT de LAXMAN JHULA
E1. YAMUNOTRI, PELERINS du GUJARAT
E2. SOURCES d EAUX CHAUDES
E3. CHAR DHAM
E4. CRAZY DRIVER
E5. A la SOURCE du GANGE, GAUMUKH
F. APOLOGIE du TRAIN
G1. DECLARATION d AMOUR
G2. Aux HIMALAYENS
G3. L ALTITUDE chez les SINGES
H1. La VALLEE des FLEURS
H2. Au LAC SACRE du HEM KUND, 4329 m
I1. CHANDIGARH : le ROCK GARDEN, de NEK CHAND
I2. CHANDIGARH : ENTRETIEN avec NEK CHAND
I3. CHANDIGARH : la MAIN OUVERTE, de LE CORBUSIER
I4. NUIT de FEU
I5. CHANDIGARH : PARC, JARDINS, FLEURS
J. ENIGME au TEMPLE D'OR d'AMRITSAR
K. ANIMALERIES
L1. SIGNES D'INDIANITE
L2. POEME du TEMPS QUALIFIE
M1. VIVE le TIBET LIBRE !
M2. DHARAMSALA ou la ROUE du TEMPS
N. La MOUSSON, ca MOUILLE
O. SHRAVANABELAGOLA, L ART des JAINAS (I)
P. De passage a DELHI
Q1. A PARIS, je CAMPE
Q2. FAIRE PART de NAISSANCE ELECTRONIQUE
R. FETE de GANESH a PARIS
S1. L INDE a PARIS (sept. 2006)
S2. L INDE a PARIS (Oct. 2006).

Menu

http://inde2.uniterre.com
http://inde3.uniterre.com
http://sikh.uniterre.com
http://nepalaises.uniterre.com
http://bouddha.uniterre.com
http://nepalaises.blogspot.com
http://route-des-indes.blogspot.com
http://bouddhique.blogspot.com
http://jainiste.blogspot.com
http://hindouistes.blogspot.com
http://durajasthan.blogspot.com
http://gujarates.blogspot.com
http://hindou.uniterre.com
http://darjeeling.uniterre.com
http://jain.uniterre.com
http://vagabonder.uniterre.com
http://georgia.uniterre.com


YAMUNOTRI : PELERINS du GUJARAT (18 juillet 2006). Avec 5 PHOTOS.

YAMUNOTRI : PELERINS du GUJARAT

 

 

 

 

Après le trek à Yamunotri, je me repose dans une Guesthouse à Hanuman Chatti, lorsqu'une musique entraînante, des chants, des claquements de mains, m'obligent à sortir de ma chambre.

Sur la place, une cinquantaine de personnes assises en cercle sur des couvertures, chantent avec un entrain communicatif. Beaucoup d'hommes portent une tunique blanche, certains un turban. Les femmes, moins nombreuses, regroupées entre elles, tête nue le plus souvent, sont vêtues de tenues colorées. Tenaillé entre l'envie de battre des mains comme eux ou de les photographier, je choisis la photographie. D'abord de loin. Puis je me rapproche progressivement. Cela ne les gêne pas.

 

 

 

 

 

 

Au centre du cercle, le joueur de tambour lance une phrase, reprise par les autres sur un rythme à deux temps, que tous  marquent en frappant des mains. Un maigrichon en K-way bleu, capuche rabattue sur la tête, mène le chant d'une voix fluette. A leur côté, un moustachu baraqué assis en tailleur agite deux sortes de castagnettes de métal rectangulaires au-dessus de sa tête. Yeux fermés, il vit la musique avec passion. Tous l'encouragent lorsqu'il débute une séquence frénétique, agitant les bras en tous sens.

 

 

 

 

 

Il n'y a que deux autres musiciens, qui font sonner des coupelles métalliques au rythme des chants. Des dizaines de spectateurs entourent le groupe. Certains battent des mains et l'un d'entre-eux m'encourage à l'imiter. Tout le monde a le sourire. Cette fête de rue inattendue m'enchante. En frappant des mains, des participants me font de petits signes de tête. Je médite quelques gros plans quand les chants s'arrêtent. Tous se lèvent en discutant.

 

 

Le chef du groupe vient me saluer, m'apprend qu'ils viennent à pied en pèlerinage depuis le Gujarat...

Il me présente un homme qui parle correctement l'anglais. Ce délégué à la communication précise qu'ils marchent en moyenne 40 km par jour. Depuis Ahmedabad, ils ont traversé le Rajasthan, visité Agra, Mathura, Delhi, etc.

Ils reprennent la route demain à 6h pour Yamunotri. Je ne cache pas mon admiration. Le chef me présente deux Anciens, des "Seniors Citizens" d'Ahmedabad. Inclinaisons respectives...

Le chef m'invite alors à partager leur dîner. Difficile de refuser une invitation aussi simple, chaleureuse. J'accepte sans hésiter.

 

 

Les couvertures ont été alignées sur le sol, comme des sièges. Des tréteaux ont été installés. Chacun défile pour recevoir une assiette et un thali, composé de morceaux de chapatis, de sauce, d'une coupelle de lait.

Le délégué refuse que je m'asseye sur une couverture, me conduit à une table, où il m'invite à prendre une chaise. Puis il s'assied en face de moi pour me tenir compagnie.

Je partage les honneurs du groupe avec un saddhu aux allures de rasta, qui trône dans un fauteuil de jardin en plastique avec dignité.

 

 

 

Assis sur les couvertures, les pèlerins mangent en bavardant ou en silence, avec lenteur. Certains se lèvent pour obtenir du rab.

 

 

Après le repas, le chef m'apprend que leur groupe compte près de quatre-vingt personnes, dont une vingtaine de femmes. Il me montre un camion, qui transporte le matériel nécessaire à leur ravitaillement, comme des bombonnes de gaz. Deux voitures complètent leur convoi. Il me présente un Ancien qui a parcouru toute l'Inde à pied. Comment ne pas s'incliner ?

 

 

Un autre pèlerin s'approche, plein de sympathie, que j'interroge :

- "Comment arrivez-vous à marcher ainsi ? Vous n'êtes pas fatigué ?"

- "Ce n'est pas moi. C'est Dieu qui me donne la force !"

 

Lionel Bonhouvrier.

 

 

DROIT D'AUTEUR :
Les textes et les photographies présents sur ce blog http://inde.uniterre.com sont protégés par le droit d'auteur et les droits de propriété intellectuelle.
Toute reproduction ou représentation, sans autorisation préalable de l'auteur, en tout ou partie, de tout texte présent sur ce site à d'autres fins sur un quelconque support est interdite.
Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon pouvant engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.


Publié à 09:36, le 19/07/2006 dans E1. YAMUNOTRI, PELERINS du GUJARAT
Lien